#Tchad #Media: Une situation délicate qui peut nuire l'aboutissement du dialogue.

Publié le par Louba-heindé Séraphin Adoumngar

#Media: Le comité d'organisation du dialogue national inclusif (CODNI), cherche à oublié les media ainsi que la haute autorité des media et de l'audiovisuel (HAMA) donne de fil à retordre aux media privés sans pensée à l'aide à la presse.

#Media
Les responsables des différents organes de presse

​​​​​​Suite à des multiples rencontres sur la question de la participation au dialogue national inclusif dont le rôle des media est très important, mais les organisateurs et certaines institutions aptent à gérer la situation des media ne s'intéressent plus.

Plus des jours passent pour le dialogue et des année coulent pour l'aide à la presse, les responsables des différents media au Tchad ce sont réunis ce jour 1er août 2022 dans la grande salle de la maison des médias pour décider de prendre son destin en main. Aucune chose ne pourra les arrêter. Entouré des véhicules de la police nationale à chaque côté du lieu de la rencontre, les patrons des différents organes de presse ont sorti un message fort à l'endroit de tous les responsables d'organisation du dialogue, à la HAMA ainsi que le gouvernement de transition.

Seuls sont les choses à retenir, le règlement des arriérés d'aide à la presse, la collation pour la couverture médiatique du dialogue ainsi que la participation de la presse privée au dialogue. Ces conditions sont immédiates et sans condition selon la teneur du communiqué de presse écrit et partager.

Pour ce collectif des responsables des différents organes de presse, une communication accompagnera ce communiqué dont déjà demain à la même heure, un point de presse sera tenue au même lieu.

Par Honorine et Éric.

 

 

 

 

 

seraphinnews.com
seraphinnews.com
seraphinnews.com
seraphinnews.com
seraphinnews.com
seraphinnews.com
seraphinnews.com
seraphinnews.com
seraphinnews.com
seraphinnews.com

seraphinnews.com

Publié dans Media

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article